Vous êtes ici : Espace presse > "La Régalido" à Fontvieille : Laissez vous prendre au jeu de la dégustation à cru

"La Régalido" à Fontvieille : Laissez vous prendre au jeu de la dégustation à cru

La Provence

Publié le 13/08/2010 10:49

La Régalido à Fontvieille : Laissez vous prendre au jeu de la dégustation à cru

Jean-Pierre Michel connaît de drôles d'histoires. Elles vous parlent de coq coriace, de maréchal-ferrant, d'Yvan Audouard, de teckel vieillissant, le tout arrosé d'une pointe d'accent et d'un large filet d'huile d'olive évidemment. Le maître de la Régalido est un disciple assidu de l'arbre éternel et de son nectar de fruit aux vertus quasi miraculeuses. Avec passion et le sens du détail qui fait d'un condiment tout un plat, Jean-Pierre Michel connaît son sujet. Il en fait même une règle de vie à laquelle il ne déroge sous aucun prétexte. Au proverbe, "une pomme chaque matin, éloigne le docteur du chemin", il préfère sans nul doute, celui qu'il s'est un peu fabriqué lui-même "qui consomme de l'huile d'olive au quotidien, laisse les maladies au loin".

"Je suis convaincu des bienfaits de l'huile d'olive pour le corps, c'est un jus naturel qui a toutes les vertus, pareil pour le vin. Dans les Alpilles, nous avons la chance d'avoir deux sources de jouvence l'une dans la vigne et l'autre dans les oliviers. Il y a peu de régions en France qui peuvent en dire autant !" Ce régime miracle, Jean-Pierre Michel se le prescrit depuis 40 ans. "Ce n'est pas quelque chose de nouveau, l'huile c'est bon pour la santé !" Après avoir concocté pendant des années à sa table des repas entièrement à l'huile d'olive, (de l'omelette au dos de loup poêlé) le père Michel fait ouvertement du prosélytisme auprès de sa clientèle. "Chaque matin sur le plateau du petit-déjeuner, mes hôtes trouvent une petite fiole d'huile de la Vallée avec une explication. Pour moi, c'est le meilleur moment, pour la déguster. Je peux goûter son acidité, son épaisseur et sa douceur. L'estomac est préparé et on peut s'attaquer à son petit-déjeuner" explique le chef dans un large sourire de satisfaction. "Bien sûr, au départ cela peut surprendre et souvent les "non-initiés" se contentent de tremper un bon morceau de pain blanc dedans, mais au moins le goût y est et la curiosité titillée !"

Et ainsi au fil de leur journée, la clientèle de la Régalido aura accès aux huiles et aux vins des Alpilles avec un vrai plaisir de découverte, de sensations et d'émotions renouvelé. Si tous ne se laissent pas prendre au jeu de la dégustation à cru, personne ne résiste à la tarte aux pommes du chef, à l'huile d'olive accompagnée d'une glace au miel romarin et huile d'olive, le tout fait maison.

Il faut dire qu'ici, à l'ombre d'un jardin accueillant bordé de buis en boules et de roses trémières vagabondes, infuse par touche graduelle le caractère, la générosité et une certaine virtuosité des goûts que l'on retrouve du cep à l'arbre, et de la cuve à la fiole quel que soit le versant de la Vallée.

La Regalido, Fontvieille
04 90 54 60 22


Partagez cet article

Share |

Sur le même thème

"La Riboto de Taven" aux Baux de Provence : "Valoriser sa table avec l'huile et le vin, c'est valoriser le terroir"

La Provence - 7 Juillet 2006

Publié le 13/08/2010 10:41
La Riboto de Taven aux Baux de Provence : Valoriser sa table avec l'huile et le vin, c'est valoriser le terroir Sur la grande table de pierre léchée par l'ombre chantante des pins, une pleine cagette de fleurs de courgette jaune vif attend sa "noce" en cuisine. Jean-Pierre Novi lui a réservé un mariage de goût subtil avec la bénédiction sacrée pour le palais, de l'huile d'olive. Dans cet hôtel de famille précieux et convivial, pas un seul repas n'est servi sans un préambule prémédité : la dégustation ... Lire la suite >

"L'Oustau de Baumanière" aux Baux : Le mariage parfait entre huile et dessert

La Provence

Publié le 12/08/2010 18:42
L'Oustau de Baumanière aux Baux : Le mariage parfait entre huile et dessert Sur le zinc du piano du saint des saints, la cuisine de l'Oustau de Baumanière, les bouteilles d'huile d'olive trônent en première ligne, non loin des cuvées de vin maison baptisées "l'Affectif" par le maître des lieux, Jean-André Charial. Posé dans son habit d'argent, rose, tendre et brillante comme une joue de chérubin, une pêche lumineuse, intégralement pochée, coiffée d'un haut de forme de glace &agrav... Lire la suite >

"Le Bistrot de la Petite France" au Paradou : "Ce sont les Alpilles et l'union des hommes qui ont fait ce terroir"

La Provence

Publié le 12/08/2010 18:37
Le Bistrot de la Petite France au Paradou : Ce sont les Alpilles et l'union des hommes qui ont fait ce terroir Voilà un homme de cuisine qui vous parlera du petit monde dans lequel il vit, il a évolué, il travaille en mettant en avant une constante : les Alpilles. C'est parce que ce bout de terre odorante et calcaire s'est dessiné modestement des plaines et des montagnes, qu'aujourd'hui à force d'opiniâtreté mais aussi, il faut le reconnaître, d'intelligence dans l'action de l'homme, ce terroir engrange les AOC. "Je tire mon chapeau aux viticul... Lire la suite >